Ceci est la version écrite d’un épisode de podcast mis en ligne le 19 avril 2021 et consultable sur Afrospik via ce lien : https://afrospik.com/podcast/7152/de-vous-a-moi-le-podcast-afro-de-theophile-kouamouo-proces-du-bombardement-de-bouake-et-damade-oueremi--le-triomphe-de-limpunite-occidentale

Je voudrais aujourd’hui vous parler d’un sujet, ou plus précisément de deux sujets ayant un point commun.

Il s’agit premièrement du procès relatif au bombardement du camp français de Bouaké, le 6 novembre 2004. Et deuxièmement, du procès du milicien Amadé Ouérémi, responsable de crimes contre l’humanité à Duékoué et autour du mont Péko. Des crimes qui se sont déroulés lors de la guerre post-électorale de 2010–2011.

Le point commun de ces deux procès est…


Je me permets de reproduire ici l’intégralité de sa lettre-vérité.

Chères amies, chers amis,

Vous avez été nombreux à m’envoyer des messages de sympathie dans les jours suivant ma démission de BLAST. Je vous en remercie chaleureusement.
Certains d’entre vous me demandent aujourd’hui de fournir des explications sur la cause de mon départ de ce média, peu de temps après l’avoir cofondé. Vous avez raison de me faire remarquer que mon annonce était laconique. J’ai effectivement eu des réticences à m’épancher sur les désaccords rencontrés au sein de Blast, ne souhaitant pas créer d’agitation sur les réseaux sociaux.

Votre demande…


Denis Robert a précisé dans un billet un certain nombre de choses sur son projet à venir. On sait déjà le nom de son média, et aussi la forme juridique qu’il va prendre — une SCIC (pas tout à fait) comme Le Média. A priori, c’est une bonne nouvelle. Les médias indépendants sont complémentaires du point de vue du “consommateur” d’infos, du citoyen. Même si naturellement ils entretiennent un rapport qui est plus proche de la “coopétition” (coopération ET compétition) que de la compétition pure et dure. C’est donc une bonne nouvelle, même si l’on peut être comme moi perplexe…


La terrible nouvelle est tombée. Le Premier ministre de Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly, fidèle parmi les fidèles d’Alassane Ouattara, n’est plus. Saura-t-on un jour si le calendrier politique, en précipitant son retour au pays alors que son état de santé ne s’y prêtait pas, a finalement eu raison de lui ? Déjà, le temps n’est plus aux conjectures. Au RHDP, on s’efforce d’essuyer ses larmes et on pense déjà au coup d’après. A la présidence de la République, aussi, forcément.

La question est dans toutes les têtes. Maintenant que son dauphin n’est plus, Alassane Ouattara se remettra-t-il dans la…


Il ne faut pas s’y tromper. Le concert (orchestré) de félicitations qui accompagnent Alassane Ouattara alors qu’il annonce qu’après moult hésitations, il s’est résolu à respecter la Constitution de Côte d’Ivoire et à ne pas se présenter lors du scrutin de 2020, n’est qu’une diversion. Ce qui se joue à Abidjan aujourd’hui, c’est la scandaleuse réforme constitutionnelle engagée par l’exécutif sept mois avant le scrutin. Nous en connaissons désormais la teneur, notamment grâce à la publication du projet de loi par le journal en ligne AfrikSoir.

Il faut le dire très sérieusement : le tripatouillage constitutionnel d’Alassane Ouattara est pire…


Le CHU de Cocody, objet de convoitises

Ainsi donc, mon intuition était bonne. Le projet de loi “portant réforme hospitalière” en Côte d’Ivoire (dont j’ai reçu copie) consacre la privatisation d’une partie du service public hospitalier ; permet de fausser la concurrence entre les cliniques privées (au profit de quoi ? on peut s’en douter) ; et se pose en pendant de la réforme du code de la santé publique en France, qui permet aux hôpitaux publics français de créer des filiales à l’étranger. J’ajoute qu’il participera à affaiblir le secteur public, le vrai, au profit des prestataires privés du service public. Je cite et commente quelques…


Inauguration de l’hôpital mère-enfant de la fondation de Dominique Ouattara, au milieu des people.

Hier, le Conseil des ministres de Côte d’Ivoire a annoncé un projet de loi qui bouleversera radicalement le paysage sanitaire national. En gros, il ouvre la voie à la privatisation des Centres hospitaliers et universitaires, par le biais de concessions de service public — un peu comme cela a été le cas quand Alassane Ouattara était Premier ministre et qu’il a fallu transférer au copain Martin Bouygues les services publics de l’eau et de l’électricité.
- Il n’y a pas une autre manière de comprendre le communiqué du Conseil des ministres, quand il évoque “un modèle de gouvernance” qui garantit…


Je m’appelle Théophile Kouamouo, j’ai 41 ans. Je suis un journaliste furieux contre une partie de mes confrères. Et je suis un citoyen français inquiet pour son pays.

Inquiet parce qu’en France, en 2018, l’on peut accuser des journalistes non-Blancs de “racisme anti-blanc” dans les journaux pendant des semaines sans jamais avoir besoin d’apporter la moindre preuve de ses allégations. Sans se voir demander d’étayer en quoi que ce soit des propos aussi graves. …


La question ci-haut alimente les polémiques. Et j’ai envie d’y répondre en disant : “tout dépend de celui qui le dit, et dans quel objectif”. En effet, ce n’est absolument dans le même esprit que la presse burkinabè, frustrée par l’élimination au premier tour de toutes les équipes africaines, et les porte-voix de l’extrême-droite raciste française, adoptent des rhétoriques qui, a priori, semblent se ressembler…


Un hôpital, mille questionnements

Strass et paillettes de rigueur ! L’hôpital mère-enfant de Bingerville (Côte d’Ivoire), qui appartient à la Fondation Children Of Africa de la Première dame Dominique Ouattara, vient d’être inauguré en présence d’un parterre de stars et au milieu des dithyrambes sur “l’Afrique qui gagne”. Et pourtant, cet établissement sanitaire est à plusieurs titres un motif d’indignation.
- Il est inauguré quelques semaines après la publication d’un rapport de la Banque mondiale qui nous apprend que, dans une liste de vingt pays pauvres ou émergents, la Côte d’Ivoire est celui qui dépense le moins pour la santé de ses populations si l’on…

kouamouo

Journaliste @lemediatv

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store